Non à la fracture fiscale

En 2018, suite à la réforme de la fiscalité locale impulsée par le Gouvernement, 93.5% des Courneuviennes et Courneuviens seront exonérés de la taxe d’habitation.

Je comprends et partage la satisfaction de toutes celles et ceux qui ne vont plus avoir à payer cet impôt injuste puisque n’étant pas assis sur les revenus des ménages, surtout en ce temps de « disette ».

Pour autant avec un tel système, l’infime minorité, 6.5% de la population qui ne rentre pas dans les critères d’exonération aura le sentiment, un peu légitime, d’être seule à payer pour tout le monde.

Le sentiment d’injustice qui peut naître de cette situation risque d’être d’autant plus fort qu’ici celles et ceux qui vont payer sont loin d’être assujettis à l’impôt sur les grandes fortunes.

J’ai donc décidé de saisir le Gouvernement sur plusieurs points :

1)      Une demande d’examen pour aller vers une exonération générale vu notre spécificité afin que ne s’installe pas une fracture entre l’immense majorité et la minorité.

2)      Assurer une garantie de ressources aux collectivités et que celle-ci accompagne l’évolution de notre territoire.

3)      Une refonte globale de la fiscalité locale permettant de redonner une véritable autonomie financière aux collectivités.

Notre territoire et sa population ont besoin de justice et d’attention.

COMMUNIQUÉ

Le 100e congrès des Maires a été particulièrement marqué par la colère des élus. Baisse des dotations, réforme de la taxe d’habitation, réforme institutionnelle… Si le discours du Président de la République fut consensuel, aucune annonce concrète n’est de nature à nous rassurer. Annoncer une réforme de la fiscalité ! Je suis d’accord. Je le demande, avec d’autres, depuis des années. Mais j’attends toujours une orientation, un sens, des faits qui me montre quel va en être l’objectif.

Car pour l’heure, le seul objectif clairement réaffirmé est d’imposer 13 milliards d’économies aux Villes, Départements et Régions.

Dans ce contexte, rien ne me rassure pour la préparation de notre budget pour 2018.

En effet, entre 2012 et 2021, ce sont 25 milliards d’euros qui auront été prélevés dans les caisses des collectivités locales. Le Président nous parle de bonne gestion ! Mais nos communes sont bien gérées- la preuve l’ensemble des collectivités ne pèsent que pour 3% dans les déficits publics du pays.

Par contre, est-ce une bonne gestion de la part de l’État de laisser 80 milliards d’euros d’impôts s’échapper, tous les ans ? Est-ce une bonne gestion de faire cadeau de 4 milliards d’euros supplémentaire aux assujettis à l’impôt sur la grande fortune ?

Mais au fond, est-ce les dépenses publiques, c’est-à-dire l’action publique, les services publics, l’accès aux droits de toutes et tous, les solidarités qui doivent sans cesse être la cible de toutes les attaques ?

Je ne le pense pas.

Attaquons au contraire ces paradis fiscaux parasites, ces profits exorbitants qui nous amènent à ce que 10% de la population possède 86 % des richesses créées. Ce sont des proportions identiques à celles qui existaient sous l’ancien régime.

Oui, il est juste et nécessaire que nous revendiquions de Lire la suite

Elles parlent

L’approche du 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence envers
les femmes, coïncide avec un événement d’une grande portée. De nombreuses femmes ont décidé de briser la loi du silence, de rompre la chaîne de la culpabilité pour dénoncer les violences et les humiliations que des hommes, se croyant protégés et tout puissants,
leur ont fait subir.

Je salue leur courage et veux leur dire combien nous sommes disponibles, à leur écoute. Car nous souffrons d’imaginer combien, tout près de nous, sont celles qui gardent l’effroi de ce secret qui les ronge, qui leur vole leur vie. Elles portent trop souvent seules ce lourd et dévorant fardeau, au cours de longues nuits blanches. Le jour où l’on parle, un sentiment de chute dans le vide peut nous retenir. Mais ce saut convoquera de très nombreuses mains qui amortiront la chute et vous aideront à vous poser. Vous serez entendues, soutenues.

Il y a forcément quelqu’un, autour de vous, une oreille bienveillante, prêt à vous entendre. Tournez votre regard, au-delà de votre champ habituel. Vous n’êtes pas seule. La parole libère… elle libère d’autres paroles. Et ce secret qui Lire la suite

Vœu pour le maintien des trésoreries municipales d’Aubervilliers et de La Courneuve

Hier soir, le Conseil Municipal a adopté à l’unanimité un vœu exigeant le  maintien des trésoreries municipales  d’Aubervilliers et de La Courneuve :

Alors qu’en 2016 le projet de fermeture de la Trésorerie municipale de La Courneuve avait été abandonné grâce notamment à la mobilisation des élu-e-s et des habitant-e-s, un courrier du Directeur départemental des Finances Publiques de Seine-Saint-Denis adressé en plein été 2017 aux maires d’Aubervilliers et de la Courneuve  est venu annoncer le transfert des activités de la Trésorerie municipale de La Courneuve vers la Trésorerie municipale d’Aubervilliers pour le 1er janvier 2018.

A terme, les services de l’État envisagent de transférer ces deux Trésoreries au Centre des finances publiques, déjà très fréquenté, du boulevard Félix Faure à Aubervilliers.

Les populations courneuviennes et albertivillariennes ont des besoins spécifiques qui nécessitent un accompagnement humain adapté. Aussi, la concentration de tous les publics d’Aubervilliers et de La Courneuve mais aussi d’autres villes, vers un seul guichet fiscal, dégrade la qualité du service rendu au public.

Alors que nos deux villes sont classées dans leur quasi- globalité en « quartiers prioritaires de la politique de la ville », que les politiques de droits communs s’appliquent deux fois moins qu’au niveau national, cette décision accélère le désengagement de l’État dans nos territoires déjà fortement sous-dotés en services publics.

Ces choix ont conduit les Maires d’Aubervilliers et de La Courneuve à Lire la suite

Un véritable plan logement pour les quartiers populaires

Vœu présenté par la majorité municipale au conseil municipal du 5 octobre 2017, adopté à l’unanimité

Le 20 septembre dernier, le gouvernement présentait son projet de réforme en matière de politique du logement. Après la baisse de 5 euros cet été des Allocations Personnalisées au Logement, qui a fragilisé le budget de 4233 foyers à La Courneuve et de millions de ménage à l’échelle du pays, après la suppression de millions d’euros de crédits prévus pour la construction de nouveaux logements sociaux, la série continue dans un entêtement incompréhensible du gouvernement pour précariser davantage les plus démunis.

Nous dénonçons tout d’abord la casse annoncée du modèle du logement social en France qui va devoir assumer sans compensation 1,4 milliard d’euros de baisse d’APL allouées aux locataires du parc HLM. Cette décision va placer dans une équation financière impossible l’ensemble des bailleurs en dégradant considérablement leur autofinancement. Cela va évidemment impacter la construction, la rénovation de logements sociaux de qualité, les opérations de renouvellement, dans le cadre notamment des quartiers de la politique de la ville qui recouvrent l’ensemble de La Courneuve.

Nous dénonçons vigoureusement l’absence totale dans ce plan de toute notion d’égalité et de solidarité entre les territoires en matière de logement, le Fonds National d’Aide à la Pierre, malheureusement en baisse constante depuis 10 ans, en est une preuve concrète.

Plaine Commune a un objectif de construction de 4 Lire la suite

« On se sert de l’été pour mettre en marche la casse sociale »

Le gouvernement vient d’annoncer des mesures pour le budget des collectivités, qu’en pensez-vous ?

C’est inquiétant, très inquiétant même. Si la taxe d’habitation est aujourd’hui injuste, exonérer les familles sans dire comment elle sera compensée pour les collectivités peut s’avérer une solution plus dévastatrice et plus injuste encore. À cela s’ajoute l’annonce de 13 milliards d’euros d’économie imposée au budget des villes.

Je n’avais aucune illusion sur ce nouveau président et son gouvernement mais là, nous sommes face à une attaque en règle contre les services publics et les collectivités. Ce sont les bases de toutes politiques de solidarité qui sont visées.

Quelles conséquences cela peut-il avoir pour La Courneuve ?

Avec de telles perspectives, ce sont concrètement des actions comme La Courneuve Plage qui sont mena Lire la suite

Non au regroupement des Trésoreries municipales !

Vidéo

Alors que le projet de regroupement des Trésoreries municipales d’Aubervilliers et de La Courneuve vient de m’être annoncé en plein été, retrouvez le courrier que Meriem Derkaoui, Maire d’Aubervilliers et moi-même avons envoyé à Gérald Darmanin, Ministre de l’action et des comptes publics :

Courrier Darmanin