« Notre peuple a exprimé un vote sans ambiguïté pour empêcher le pire »

La Courneuve, fidèle à ses valeurs, a émis dimanche un vote franc et massif pour barrer la route au Front national. Clairement, la haine, le rejet de l’autre, dans notre Ville-Monde, n’ont pas leur place. Nous pouvons nous en féliciter. Sur le plan national, notre peuple a exprimé un vote sans ambiguïté pour empêcher le pire.

Pour autant, le vote Front national reste une réalité forte qui puise ses racines dans les déchirements que vit notre société. Il faudra bien un jour aborder cette réalité si nous voulons construire un avenir apaisé et de progrès social.

Aujourd’hui, je prends acte de la victoire de Monsieur Macron qui devient président de la République française. Il n’a cependant pas bénéficié d’un vote d’adhésion à son programme. En effet, selon les sondages, 61 % de ses électeurs ne souhaitent pas qu’il dispose d’une majorité absolue aux élections législatives. Et je les comprends car ce programme s’inspire de Lire la suite

Lettre ouverte à Pierre Laurent

La Courneuve, le 27 avril 2017

Cher Pierre,

Les communistes sont face à un choix stratégique majeur :

-    Soit se mettre résolument au service de la dynamique populaire qui est née grâce à l’espoir qui se redessine dans notre peuple du fait de la formidable campagne que nous venons de vivre avec la France Insoumise.

-   Soit chercher à préserver des positions, une légitimité d’appareil, dans des postures de calculs à mille lieux des gens.

Pour moi, le choix est clair, c’est la première alternative qui s’impose.

Je ne me suis pas, en effet, reconnu dans les atermoiements de mon parti ces dernières années et particulièrement ces derniers mois, plus soucieux de son existence que d’être au cœur du mouvement populaire.

J’ai le terrible sentiment qu’une fois de plus, guidés par des crispations d’appareil, nous sommes en train de passer à côté de l’histoire.

Une fois de plus,  car la liste des occasions manquées est longue dans notre histoire. Par exemple :

Il y a eu 1956 où nous avons préféré cacher aux communistes et aux peuples le rapport Khrouchtchev pensant ainsi préserver notre aura, nous rendant à notre corps défendant complices des crimes et déviations du régime de l’URSS

- Ce fut le cas aussi au milieu des années 60 et 70 où ne voyant pas l’enthousiasmant mouvement d’émancipation populaire se dessiner avec une jeunesse en quête d’une nouvelle société, d’un monde nouveau, où ignorant la naissance de mouvements d’émancipation des femmes, nous nous sommes retrouvés à la remorque des luttes et des exigences nouvelles qui émergeaient au sein du peuple

-  Ce fut le cas au début des années 80 face aux mouvements des jeunes des cités populaires, filles et fils d’immigrés, quand nous les avons regardés se révolter sans vraiment en être alors que dans ces mêmes cités populaires nous avions une cellule communiste par cage d’escalier

- Et que dire de l’après 2012 et de nos tergiversations avec le Front de Gauche

Que l’on ne se méprenne pas, il ne s’agit pas ici d’un réquisitoire contre le PCF, mon parti, d’autant que dans le même temps nous avons su Lire la suite

Une force formidable est née

Au lendemain de ce premier tour des élections présidentielles, plusieurs sentiments m’étreignent.Tout d’abord celui d’une vraie préoccupation face au vote à venir pour le deuxième tour. Un vote qui malheureusement, et cela s’est joué à peu de chose, ne sera porteur d’aucune perspective positive tant Emmanuel Macron représente les forces de l’argent. D’ailleurs, les marchés financiers ne s’y sont pas trompés avec un bond de plus de 8 % de la bourse à l’annonce des résultats. Et on le sait trop bien, l’argent ne peut enrichir à la fois les actionnaires et le porte-monnaie des salariés.

Au MEDEF, on rédige déjà une nouvelle loi Travail encore plus dure et cynique que celle du gouvernement Hollande. Emmanuel Macron est une supercherie qui masque un projet bien de droite.
Mais pour ce second tour, l’autre choix avec le FN est encore plus dangereux. Il ne doit donc pas recevoir un seul suffrage.

Mon deuxième sentiment est celui d’une grande fierté envers les Courneuviennes et Courneuviens qui en donnant à Jean-Luc Mélenchon plus de Lire la suite

Résultats du 1er tour de l’élection présidentielle à La Courneuve

Voici les résultats du 1er tour  de l’élection présidentielle à La Courneuve, qui placent Jean-Luc Mélenchon largement en tête :

Candidats % EXPRIMES
 1 – DUPONT-AIGNAN 1,79% 180
 2 – LE PEN 11,55% 1159
 3 – MACRON 20,24% 2031
 4 – HAMON 10,28% 1032
 5 – ARTHAUD 0,65% 65
 6 – POUTOU 1,00% 100
 7 – CHEMINADE 0,21% 21
 8 – LASSALLE 0,42% 42
 9 – MELENCHON 44,36% 4452
10 – ASSELINEAU 1,64% 165
11 – FILLON 7,87% 790

Inscrits : 14 653

Votants : 10 400 (70,98%)

Blancs et nuls : 367

 

17 avril : Marwan Barghouti lance une grève de la faim pour protester contre les conditions de détention des prisonniers politiques palestiniens

A l’occasion du 17 avril, journée internationale de solidarité avec les prisonniers palestiniens, une grève de la faim massive est annoncée, lancée par le Fatah, avec son dirigeant emblématique Marwan Barghouthi, à laquelle se joindront des centaines de prisonniers de tous partis. Leurs revendications sont claires : la fin des conditions de détention insupportables et illégales et la fin de la détention administrative.

Retrouvez l’intégralité du communiqué en cliquant sur l’image ci-dessous :

Barghouti

Jean-Luc Mélenchon peut atteindre le second tour de l’élection présidentielle

Meeting de soutien à Jean-Luc Mélenchon le 20 avril à 18h30 au gymnase El-Ouafi, avec Danielle Simonnet, conseillère de Paris et Marie-George Buffet, député de La Courneuve, Dugny, Stains et Le Bourget.

Pour accéder à ma lettre, veuillez cliquer sur l’image ci-dessous :

Lettre GP

Nous avons été entendus

Dans le précédent numéro de Regards, j’invitais l’ensemble des associations à se réunir pour envisager une réaction face au refus de l’État de financer une part importante des projets que nous avions déposés dans le cadre du Contrat de Ville.

Sensible à notre détermination, Madame la Préfète déléguée à l’Égalité des chances a souhaité me rencontrer très vite. C’est ainsi qu’avec Danielle Rudent, conseillère municipale en charge de la politique de la Ville et de la vie associative, nous avons pu expliquer à l’État les conséquences auxquelles pourrait conduire le rejet de ces projets en termes d’égalité de traitement. Nous avons notamment rappelé l’importance des ateliers socio-linguistiques en termes d’accès aux droits et de vivre-ensemble dans nos quartiers.

Cette rencontre a été très utile. Si cela a permis de pointer la faiblesse et les lourdeurs du travail entre les services de l’État et les villes, de réelles ouvertures ont été annoncées. Ainsi, Madame la Préfète a clairement affirmé sa volonté de mieux accompagner La Courneuve.

À l’issue de cette rencontre, si toutes nos demandes n’ont pas été retenues, c’est une augmentation de subvention de près de Lire la suite

Soif de Justice

Le terme « politique de la ville » regroupe un ensemble de dispositifs dont l’objectif est de réduire les inégalités entre territoires. Il s’agit de restaurer l’égalité républicaine pour les habitants lourdement frappés par les difficultés sociales dues à des politiques économiques brutales. La quasi-totalité de la population de notre commune (86 %) entre dans ce dispositif.

Nous devrions donc être prioritaires et obtenir des moyens conséquents. La réalité est malheureusement totalement différente. Non seulement les inégalités perdurent année après année mais elles s’accentuent. Par exemple, les Courneuviens n’ont droit qu’à un conseiller Pôle emploi pour 200 demandeurs d’emploi quand, en France, la moyenne est d’un conseiller pour 90 demandeurs.

Alors que notre commune sert souvent d’exemple pour symboliser les territoires concernés par la politique de la ville, les moyens spécifiques qui nous sont accordés sont là encore, comme pour toutes les villes de Plaine Commune, inférieurs. Quand la moyenne nationale des crédits « politique de la ville » est de Lire la suite