Mon communiqué suite à la journée de mobilisation dans l’Éducation Nationale

3 février 2015 0 Par gillespoux.fr

En cette journée de mobilisation nationale, je soutiens les enseignants, leurs syndicats et les parents d’élèves dans leur mouvement en faveur d’un plan de développement pour l’éducation.

La Courneuve, la Seine-Saint-Denis ne font pas l’aumône, nous réclamons tout simplement justice. L’école de la République doit être égalitaire pour toutes et tous, pourtant les inégalités persistent et s’accentuent. D’autant qu’après les événements de ce début d’année, la question du rôle de l’école est au coeur des préoccupations politiques et citoyennes.

La Seine-Saint-Denis continue de cristalliser un manque criant de moyens humains et financiers. Les annonces de Mme Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation, en fin d’année dernière ne permettent pas d’inverser la situation, c’est pourquoi je revendique un plan de rattrapage pour faire disparaitre les discriminations scolaires dont sont victimes les enfants de la Courneuve et de Seine-Saint-Denis. J’ai écrit à la ministre au mois de Décembre dans ce sens.

En effet, hausse record d’embauches de non titulaires, suppressions de postes de RASED, dépassements des seuils d’effectifs par classe, fermetures d’options d’enseignements et des enseignements en demi-groupe, faible scolarisation des enfants de moins de 3 ans, absence de remplaçants pour assurer les cours, il faut que cela cesse !

Comment peut-on exiger du service public d’éducation qu’il fasse mieux en ayant toujours moins ? Ces inégalités sont si profondes, si récurrentes, si marquantes, qu’elles s’apparentent aujourd’hui à de véritables discriminations territoriales.

Ce n’est plus supportable, la République doit faire respecter le droit commun et être ce qu’elle prétend être : égale pour tous !