[TRIBUNE] Une autre société est possible : exigeons la le 5 décembre !

[TRIBUNE] Une autre société est possible : exigeons la le 5 décembre !

3 décembre 2019 0 Par gillespoux.fr

Imaginez, votre réveil sonne et le premier son que vous entendez, à la radio ou à la télé, est celui d’une chroniqueuse enthousiaste. Dans sa bouche, les mots « réduction budgétaire », « dette », « charges patronales », « coût du travail »… ont disparu pour laisser place à un vocabulaire presque oublié : celui du progrès, de l’investissement, de l’espoir.

Peut-être, encore un peu ensommeillé, vous prenez vous alors à sourire en entendant ce reportage sur le grand plan d’investissement pour la transition écologique, qui demande de nouvelles formations et de nouveaux emplois pour végétaliser les villes, adapter l’urbanisme, développer l’agriculture urbaine… Puis vient l’info du jour : le revenu universel vient d’être créé ! Espérons que ce sera un changement aussi efficace que la mise en place de l’encadrement des loyers… Vous le constatez chaque jour, toutes ces nouvelles mesures changent la vie : il y a moins de personnes qui dorment dans le métro, votre dernière expérience aux urgences n’a duré qu’une petite heure, dans les yeux des jeunes vous lisez plus d’envies que de résignation, de fatigue…

Ce scénario, s’il peut sembler idéaliste, n’est pas irréaliste. Au contraire : le fonctionnement actuel de notre société, au bord de l’asphyxie, n’est pas le seul possible. Incapables, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, de faire rimer développement des connaissances et progrès humain : la poignée qui s’enrichit éhontément martyrise les êtres humains, empoisonne nos sols, spécule à la bourse, détruit nos services publics… et aimeraient nous faire croire qu’il n’y a pas d’autres solutions, car leurs privilèges dépendent de cette croyance.

“Le 5 décembre, mettons les pieds dans le plat en refusant ce recul de société programmé, cette injuste réforme des retraites, refusons ce nivellement par le bas, dénonçons l’absurdité et la dangerosité de ce modèle de société”

Alors que la mobilisation se prépare pour le 5 décembre, que partout la colère gronde, le gouvernement applique la veille stratégie du « diviser pour mieux régner », en essayant de monter des corps de métiers les uns contre les autres. Mais l’heure est aujourd’hui trop grave pour que nous cédions une nouvelle fois à ce chantage.

Non ! Cette logique ultralibérale, qui voudrait que la société s’élève grâce à la course aux profits, à la casse des systèmes de solidarité, aux coupes budgétaires est à bout de souffle. Il est temps d’inventer ensemble, il est temps de penser, de créer, d’inventer une économie du soin, une économie du partage, une économie verte, en se dégageant du culte de l’argent roi.

Le 5 décembre, mettons les pieds dans le plat en refusant ce recul de société programmé, cette injuste réforme des retraites, refusons ce nivellement par le bas, dénonçons l’absurdité et la dangerosité de ce modèle de société, où la majorité essaie de survivre ou alors qu’une minorité conserve et voit exploser ses privilèges.

Le 5 décembre,  nous voulons marcher pour transformer le pays, partager, inventer, pour crier haut et fort qu’il existe un autre avenir que celui que veulent nous vendre les éditorialistes de BFM TV.

 

Gilles Poux,

Maire de La Courneuve