COMMUNIQUÉ : “Compteur Linky : la Préfecture de Seine-Saint-Denis impose son déploiement sur le territoire”

COMMUNIQUÉ : “Compteur Linky : la Préfecture de Seine-Saint-Denis impose son déploiement sur le territoire”

13 juin 2019 0 Par gillespoux.fr

Depuis plusieurs années, les oppositions ne cessent de grandir sur les risques sanitaires, écologiques et les dérives liberticides et financières du compteur Linky mis en place par la société ENEDIS.

Aussi, les inquiétudes exprimées par de nombreuses et nombreux habitantes et habitants quant à son installation forcée à leur domicile ont conduit une centaine de villes, dont Aubervilliers, à prendre des arrêtés visant à interdire la démarche.

Alors que les municipalités avait fondé leur décision sur différentes réglementations, rapports et décisions (Code et charte de l’Environnement, décision de la CNIL, rapport de la cour des comptes), le tribunal administratif de Montreuil, saisi par la Préfecture de Seine-Saint-Denis, a décidé d’annuler plusieurs arrêtés dont celui d’Aubervilliers.

Un jugement rendu au nom de la loi impose le déploiement des compteurs Linky sur tout le territoire d’ici 2021. Nous regrettons cette décision tout comme nous regrettons l’alignement de la Préfecture de Seine-Saint-Denis sur l’argumentaire d’ENEDIS.

Dans un courrier adressé aux maires, cette dernière a souhaité rappeler l’obligation légale d’installer les « compteurs intelligents de type Linky ,» en excluant tous risques sanitaires et d’utilisation des données personnelles.

Parce que nous estimons que les risques sont pourtant bien réels, nous continuerons d’agir aux côtés des associations d’usager-e-s et des organisations syndicales pour protéger aux mieux les droits des habitantes et habitants.

Gilles Poux
Maire de La Courneuve

Vice-président de Plaine Commune

Mériem Derkaoui
Maire d’Aubervilliers
Vice-présidente du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis