Jean-Luc Mélenchon peut atteindre le second tour de l’élection présidentielle

Meeting de soutien à Jean-Luc Mélenchon le 20 avril à 18h30 au gymnase El-Ouafi, avec Danielle Simonnet, conseillère de Paris et Marie-George Buffet, député de La Courneuve, Dugny, Stains et Le Bourget.

Pour accéder à ma lettre, veuillez cliquer sur l’image ci-dessous :

Lettre GP

Soif de Justice

Le terme « politique de la ville » regroupe un ensemble de dispositifs dont l’objectif est de réduire les inégalités entre territoires. Il s’agit de restaurer l’égalité républicaine pour les habitants lourdement frappés par les difficultés sociales dues à des politiques économiques brutales. La quasi-totalité de la population de notre commune (86 %) entre dans ce dispositif.

Nous devrions donc être prioritaires et obtenir des moyens conséquents. La réalité est malheureusement totalement différente. Non seulement les inégalités perdurent année après année mais elles s’accentuent. Par exemple, les Courneuviens n’ont droit qu’à un conseiller Pôle emploi pour 200 demandeurs d’emploi quand, en France, la moyenne est d’un conseiller pour 90 demandeurs.

Alors que notre commune sert souvent d’exemple pour symboliser les territoires concernés par la politique de la ville, les moyens spécifiques qui nous sont accordés sont là encore, comme pour toutes les villes de Plaine Commune, inférieurs. Quand la moyenne nationale des crédits « politique de la ville » est de Lire la suite

La Courneuve, c’est nous

Vous le savez, nous souhaitons, nous voulons que vous donniez votre avis, que vous preniez toute votre place, à nos côtés, pour que nos projets, nos actions reflètent notre diversité et répondent à vos attentes.

Nous avons mis en place de manière volontariste des instances de citoyenneté : le Conseil des sages, les comités de voisinage, la concertation sur la révision du Plan local d’urbanisme. Ces espaces sont à votre disposition pour prendre la parole, mais aussi nous aider à agir pour faire avancer l’intérêt général.

Je suis conscient que vous êtes nos meilleurs experts : c’est avec vous que je veux construire La Courneuve et relever les défis du quotidien.

Depuis 1998, les comités de voisinage fonctionnent, et plutôt bien. Vous pouvez y exprimer vos remarques, satisfactions, critiques et suggestions sur la vie du quartier et sur les grandes questions qui concernent la ville et votre vie. Ils sont devenus, au fil des années, de riches moments de rencontre et de confrontation avec Lire la suite

Je suis fier qu’ici, fidèles à nos convictions (…), nous placions l’école au cœur de nos priorités

Les premiers jours de cette nouvelle année m’ont donné l’occasion de rencontrer les élèves, enseignants et personnels des écoles Jules-Vallès et Robespierre, dans lesquelles nous venons d’ouvrir un nouveau restaurant scolaire panoramique et un beau centre de loisirs. Les sourires et la satisfaction rencontrés face à la qualité de ces nouveaux aménagements disent combien ces choix, ces investissements de la part de la municipalité sont utiles et pertinents afin d’accompagner cette belle ambition d’une école porteuse d’épanouissement.

Dans un monde où la cupidité et l’égoïsme tentent de s’imposer comme les nouvelles valeurs de référence, je suis fier qu’ici, fidèles à nos convictions de solidarité, de partage et de justice, nous placions l’école au cœur de nos priorités, qui promeut le vivre-ensemble, la découverte de l’autre, du monde, de la citoyenneté, des valeurs républicaines…

Au centre de tous nos projets urbains se trouvent l’école, la culture, le vivre-ensemble. La médiathèque Aimé-Césaire, les Maisons pour tous Cesária-Évora et Youri-Gagarine, la construction de la nouvelle école Rosenberg, complétée d’un Lire la suite

Babcock au cœur de la Métropole

Au printemps dernier, la ville de La Courneuve et Plaine Commune ont présenté la candidature du site de Babcock pour « Inventons la Métropole », lancé par le la Métropole du Grand Paris

Babcock est un patrimoine exceptionnel. Ses qualités architecturales sont remarquables. Nous voulons donc valoriser les particularités de ce lieu, à l’image du travail des restructurations réalisées sur l’ancienne usine Mécano.

La culture est au cœur des projets présentés. Tout comme elle est au cœur des politiques publiques que nous développons.

Notre candidature a été retenue dans le cadre de cet appel à projet. C’est une très bonne nouvelle. C’est là une reconnaissance des qualités et du potentiel de ce site et des projets que porte notre ville.

Avec le parc Georges-Valbon, ce sera un second équipement à rayonnement métropolitain sur la carte de notre région-capitale.

A présent, nous engageons le travail en lien avec la métropole et les équipes qui candidateront sur l’avenir de ce lieu et surtout, la population Courneuvienne. La ville de La Courneuve sera attentive, à toutes les étapes du processus, à ce que le travail effectué et les propositions retenues puissent porter une ambition culturelle et urbaine forte, tournée vers les habitants et le territoire.

« La Courneuve prend plus que sa part dans la lutte contre la délinquance »

Quel a été le programme du conseil municipal de la rentrée ?

Chaque conseil municipal est important. Chaque séance vise à impulser l’action de la municipalité au plus près des Courneuviennes et des Courneuviens. Celle-ci, après cette période de congés, nous a permis de traduire en actes les volontés de notre majorité. J’en avais dessiné les grands traits lors de la conférence de rentrée.
A cette occasion, j’ai clairement affirmé que l’exigence de vivre dans une ville apaisée favorisant le vivre-ensemble, l’épanouissement de chacune et de chacun, est ma priorité.

Que pouvez-vous nous dire de la délibération consacrée à la prévention et à la sécurité ?

Elle témoigne de cette détermination. Nous voulons tout mettre en œuvre pour que les actes délictueux reculent de manière significative. L’installation prochaine des 32 nouvelles caméras de vidéoprotection va décourager nombre d’auteurs. Elles permettront en coopération avec la Police nationale et la Préfecture d’améliorer le taux d’élucidation des méfaits, et d’appréhender plus de fauteurs de troubles. Ces caméras nous aideront également à sanctionner immédiatement les comportements égoïstes. Je pense notamment au stationnement sauvage. Une Police municipale chargée de réguler l’utilisation de l’espace public est en cours de déploiement. Rachid Maïza, mon adjoint en charge de la tranquillité publique, a présenté des fiches actions dans cet esprit. Elles affichent notre stratégie globale. Enfin, nous accentuons notre exigence auprès de l’état afin qu’il prenne, c’est de sa responsabilité, des engagements à la hauteur de nos besoins. Notamment en ce qui concerne les opérations de maintien de l’ordre sur les situations les plus sensibles. Vous le voyez, La Courneuve prend plus que sa part dans la lutte contre la délinquance. Mais n’oublions pas que les difficultés en matière de sécurité trouvent leurs origines dans la cupidité, l’exclusion… que véhicule un certain modèle de développement. Ce sont les efforts dans l’éducation, la solidarité, la bienveillance, qui produiront du vivre-ensemble et deviendront le véritable moteur de la tranquillité publique.

C’est pourquoi la culture avait une telle place dans ce conseil municipal ?

La culture est notre bien commun. Le conseil municipal vient à nouveau d’en acter le caractère prioritaire. Dans ce contexte où la réduction des finances publiques est érigée en dogme, de nombreuses collectivités sont tentées de restreindre leurs actions dans ce domaine. Ici, nous les développons ! Nous les avons déclinées lors de la présentation de la saison culturelle à Babcock et nous vous donnons rendez-vous pour en être les acteurs lors des états généraux de la culture le samedi 15 octobre après-midi, à l’Hôtel de ville. Dans notre ville-monde, la culture, c’est-à-dire la reconnaissance de l’autre, l’ouverture à l’autre, l’échange, la découverte, est une condition indispensable pour construire une société enthousiasmante et épanouissante. C’est ce que nous faisons et ce que nous voulons faire avec toutes et tous.

Beau temps pour la saison

Proposer une saison culturelle est un défi, un défi pour permettre que le plaisir de partager un spectacle ou d’être élève au conservatoire de musique soit vécu par le plus grand nombre.Un défi parce que la culture doit être accessible à toutes et tous.

Cette nouvelle saison vous invite à découvrir, à s’étonner, à s’émouvoir. Elle s’annonce comme un patchwork de spectacles aux couleurs de la diversité et de la richesse de notre territoire.

Cette année, vous êtes conviés à un moment exceptionnel avec l’ouverture de la saison dans l’ancienne usine Babcock, l’une des plus grandes friches industrielles d’Europe.

Le site de Babcock a marqué l’histoire de la ville et celle de nombreux Courneuviennes et Courneuviens. Il a rythmé la vie de notre ville avec d’autres, il écrit l’histoire de ce territoire fait de luttes, de résistance et d’espoir.

Nous n’oublions rien de notre histoire. Nous la transformons, la faisons évoluer. Babcock, sous nos yeux, entame une nou Lire la suite