Elles parlent

L’approche du 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence envers
les femmes, coïncide avec un événement d’une grande portée. De nombreuses femmes ont décidé de briser la loi du silence, de rompre la chaîne de la culpabilité pour dénoncer les violences et les humiliations que des hommes, se croyant protégés et tout puissants,
leur ont fait subir.

Je salue leur courage et veux leur dire combien nous sommes disponibles, à leur écoute. Car nous souffrons d’imaginer combien, tout près de nous, sont celles qui gardent l’effroi de ce secret qui les ronge, qui leur vole leur vie. Elles portent trop souvent seules ce lourd et dévorant fardeau, au cours de longues nuits blanches. Le jour où l’on parle, un sentiment de chute dans le vide peut nous retenir. Mais ce saut convoquera de très nombreuses mains qui amortiront la chute et vous aideront à vous poser. Vous serez entendues, soutenues.

Il y a forcément quelqu’un, autour de vous, une oreille bienveillante, prêt à vous entendre. Tournez votre regard, au-delà de votre champ habituel. Vous n’êtes pas seule. La parole libère… elle libère d’autres paroles. Et ce secret qui Lire la suite

Beaucoup de choses à envisager ensemble

La semaine prochaine, l’ensemble des comités de voisinage de la ville vont se réunir.
Pour tou-te-s les habitant-e-s, ce sera l’occasion de faire le point sur leur quartier, de rencontrer les nouveaux venus et d’aborder les différents sujets à l’ordre du jour, décidés collectivement par les habitant-e-s impliqués dans les bureaux des six comités de voisinage.

Je vous invite donc à participer à ces moments privilégiés, où nous débattrons ensemble des questions qui méritent notre attention, mais aussi des sujets importants qui concernent notre ville.Comme les dernières annonces du gouvernement concernant les budgets des collectivités locales qui mettent gravement en danger nombre d’actions et de services déployés ici.

Alors que légitimement vous nous interpellez pour faire mieux voire plus, nos budgets, eux, diminuent. C’est inadmissible.
Si rien ne bouge, demain il faudra Lire la suite

Babcock : c’est parti !

Ce 18 octobre fut une bien belle journée. Nous avons, avec Soumya Bourouaha, adjointe au maire déléguée à la culture, et Mélanie Davaux, conseillère municipale, déléguée à l’aménagement, eu le plaisir de présenter l’équipe classée première par le jury du concours « Inventons la métropole » à la Maison de la citoyenneté.

Une première concertation a permis de retenir trois consortiums (investisseurs, architectes…), notre préférence s’est portée sur La Fabrique de la culture représentée par la compagnie de Phalsbourg et l’architecte Dominique Perrault à qui l’on doit notamment la Bibliothèque nationale de France (BnF). Je vous invite à découvrir, dès maintenant, les grandes lignes des propositions d’aménagement de Babcock sur le site de la ville. Dans les mois qui viennent, nous construirons avec vous la mutation de Babcock, qui va devenir un lieu majeur du Grand Paris et offrira aux Courneuvien-ne-s un immense espace de vie, de découvertes culturelles et d’activités diverses.

Nos efforts pour défendre les atouts de notre ville qui fourmille de richesses humaines et de potentialités paient. Les équipes d’architectes et d’aménageurs les plus réputées, les milieux économiques se sont démenés pour créer, investir et s’installer chez nous.

Oui, La Courneuve intéresse, se développe, attire… Oui, les Lire la suite

Le renouveau de Babcock

Les résultats de l’appel à projet « Inventons la Métropole du Grand Paris » ont été dévoilés ce mercredi 18 octobre par le Président de la Métropole Patrick Ollier au pavillon Baltard.

Pour le site de Babcock, c’est le projet « La fabrique de la culture » porté par la Compagnie de Phalsbourg et dessiné par l’Architecte, Dominique Perrault, et Encore Heureux qui a été classé premier lors du jury, auquel j’ai participé avec le Président de la Métropole et le Président de Plaine Commune.

Il s’agit d’un moment enthousiasmant et important dans l’histoire de cet ancien site et de la ville, car il marque le début d’une renaissance. Une nouvelle histoire va pouvoir s’y écrire, au service des courneuvien-ne-s mais aussi des habitant-e-s de notre région-capitale en créant un second équipement à rayonnement métropolitain à La Courneuve, comme c’est le cas du parc départemental Georges Valbon.

La reconversion de ces halles monumentales, témoins du passé industriel de la ville, permettra l’émergence Lire la suite

Vœu pour le maintien des trésoreries municipales d’Aubervilliers et de La Courneuve

Hier soir, le Conseil Municipal a adopté à l’unanimité un vœu exigeant le  maintien des trésoreries municipales  d’Aubervilliers et de La Courneuve :

Alors qu’en 2016 le projet de fermeture de la Trésorerie municipale de La Courneuve avait été abandonné grâce notamment à la mobilisation des élu-e-s et des habitant-e-s, un courrier du Directeur départemental des Finances Publiques de Seine-Saint-Denis adressé en plein été 2017 aux maires d’Aubervilliers et de la Courneuve  est venu annoncer le transfert des activités de la Trésorerie municipale de La Courneuve vers la Trésorerie municipale d’Aubervilliers pour le 1er janvier 2018.

A terme, les services de l’État envisagent de transférer ces deux Trésoreries au Centre des finances publiques, déjà très fréquenté, du boulevard Félix Faure à Aubervilliers.

Les populations courneuviennes et albertivillariennes ont des besoins spécifiques qui nécessitent un accompagnement humain adapté. Aussi, la concentration de tous les publics d’Aubervilliers et de La Courneuve mais aussi d’autres villes, vers un seul guichet fiscal, dégrade la qualité du service rendu au public.

Alors que nos deux villes sont classées dans leur quasi- globalité en « quartiers prioritaires de la politique de la ville », que les politiques de droits communs s’appliquent deux fois moins qu’au niveau national, cette décision accélère le désengagement de l’État dans nos territoires déjà fortement sous-dotés en services publics.

Ces choix ont conduit les Maires d’Aubervilliers et de La Courneuve à Lire la suite

Un véritable plan logement pour les quartiers populaires

Vœu présenté par la majorité municipale au conseil municipal du 5 octobre 2017, adopté à l’unanimité

Le 20 septembre dernier, le gouvernement présentait son projet de réforme en matière de politique du logement. Après la baisse de 5 euros cet été des Allocations Personnalisées au Logement, qui a fragilisé le budget de 4233 foyers à La Courneuve et de millions de ménage à l’échelle du pays, après la suppression de millions d’euros de crédits prévus pour la construction de nouveaux logements sociaux, la série continue dans un entêtement incompréhensible du gouvernement pour précariser davantage les plus démunis.

Nous dénonçons tout d’abord la casse annoncée du modèle du logement social en France qui va devoir assumer sans compensation 1,4 milliard d’euros de baisse d’APL allouées aux locataires du parc HLM. Cette décision va placer dans une équation financière impossible l’ensemble des bailleurs en dégradant considérablement leur autofinancement. Cela va évidemment impacter la construction, la rénovation de logements sociaux de qualité, les opérations de renouvellement, dans le cadre notamment des quartiers de la politique de la ville qui recouvrent l’ensemble de La Courneuve.

Nous dénonçons vigoureusement l’absence totale dans ce plan de toute notion d’égalité et de solidarité entre les territoires en matière de logement, le Fonds National d’Aide à la Pierre, malheureusement en baisse constante depuis 10 ans, en est une preuve concrète.

Plaine Commune a un objectif de construction de 4 Lire la suite

Non à la fermeture des services publics de proximité !

Il y a un an, l’état confirmait le maintien de la Trésorerie, pourquoi revient-il sur cette décision ?

C’est incompréhensible. En 2016, le projet de fermeture de la Trésorerie municipale de La Courneuve avait pourtant été abandonné suite à la mobilisation des élu-e-s et des habitant-e-s.
Malgré les promesses de maintien de l’activité, cela n’a pas empêché le Directeur départemental des Finances publiques de Seine-Saint-Denis d’adresser, en plein cœur de l’été, un courrier à la maire d’Aubervilliers et à moi-même pour annoncer le transfert des activités de la Trésorerie municipale à Aubervilliers pour le 1er janvier 2018.

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie pour les Courneuvien-ne-s ?

C’est clairement un service public de proximité qui disparaît.
Si rien n’est fait pour empêcher ce transfert, demain, les Courneuviennes et les Courneuviens auront à se déplacer à Aubervilliers pour payer en liquide des prestations comme la cantine, les centres de loisirs, les séjours, les loyers, pour acheter des timbres fiscaux pour les amendes ou les documents officiels.
Sachant qu’actuellement, la Trésorerie d’Aubervilliers est déjà surchargée, comment ne pas craindre des files d’attente interminables avec ce projet de regroupement ? C’est à la fois l’accueil des usagers et les conditions de travail des agents qui vont être Lire la suite

NON A LA FERMETURE DE LA TRÉSORERIE DE LA COURNEUVE !

Mon appel à soutenir la journée d’action syndicale contre la fermeture des Trésoreries municipales en Seine Saint Denis le 10 octobre 2017 :

Usagers, salariés, élus, tous unis contre la fermeture des Trésoreries municipales à La Courneuve et dans le reste de notre département.

Au cœur de l’été, le Directeur départemental des Finances Publiques a annoncé la fermeture de notre Trésorerie municipale et le transfert de ses activités vers celle d’Aubervilliers au 1 janvier 2018. A terme, cette même Trésorerie sera à son tour transférée vers le Centre des Finances Publiques boulevard Félix Faure, à Aubervilliers.
Cette décision s’inscrit dans un plan global de restructuration et de fusion des structures d’accueil dans l’ensemble du département.

Je condamne ce démantèlement d’un service public de proximité pourtant indispensable à la population.
Alors que sur nos territoires les politiques de droits communs s’appliquent deux fois moins qu’ailleurs, que nos habitant-e-s ont des besoins spécifiques qui nécessitent un accompagnement humain adapté, cette décision brutale aura de lourdes conséquences sur la vie quotidienne des Courneuviennes et des Courneuviens.

Pour les salariés des Trésoreries, la concentration des structures se traduira par des conditions de travail dégradées nuisibles à la qualité de traitement des demandes des usagers.
Usagers, salariés, élus, nous devons nous mobiliser contre cette nouvelle dégradation de l’accès au service public.

J’appelle les Courneuviennes et les Courneuviens à soutenir la journée d’action prévue le mardi 10 octobre 2017 en participant à la manifestation organisée à 10h devant le siège de la Direction départementale des Finances Publiques à Bobigny.